Archives du mot-clé poursuite

Une nouvelle administration tournée vers l’avenir et à l’écoute des citoyens

Note de l’administration du blogue : Ce texte est reproduit intégralement d’un communiqué reçu de la candidate indépendante à la mairie de Boucherville, Monique Reeves. Il est publié ici aux fins d’informer la population de ses engagements électoraux.

Lire la suite

La Ville de Boucherville à nouveau poursuivie!

mairie

Source : La Relève

Force est de constater qu’un avocat à la mairie, ça attire les poursuites… Les Bouchervillois sont de nouveau exposés à une poursuite contre leur administration municipale. Cette dernière, intentée contre la Ville de Boucherville et la Ville de Longueuil, est d’un montant de 99 352 000 $. Vous avez bien lu : plus de 99 millions de dollars, soit l’équivalent de la dette de la Ville que le maire Jean Martel se targue d’année en année d’avoir réduit – à force de nous surtaxer (plantureux surplus déclarés année après année) et de négliger la réfection des infrastructures souterraine et routière. Lire la suite

Mort du quatrième pouvoir à Boucherville

index
La nouvelle est sortie le jeudi 29 septembre : TC Média a vendu deux hebdos locaux – en l’occurrence La Seigneurie de Boucherville et L’information de Sainte-Julie – au Groupe Messier, propriétaire de La Relève. Ces deux territoires, Boucherville et Sainte-Julie, sont également couverts par La Relève. Lire la suite

Boucherville à nouveau poursuivie

Les Immeubles CAFCAD Inc. et Duval Volkswagen IncPar la voie d’un communiqué laconique publié hier, le 15 juillet, on apprend que la Ville de Boucherville fait l’objet d’une poursuite dans une histoire de développement commercial par Les Immeubles CAFCAD inc. (un holding propriété de Luc Duval) et Duval Volkswagen, dont Luc Duval et Fiducie Luc Duval figurent parmi les actionnaires, selon le site du Registraire des entreprises du Québec. Lire la suite

Les Bouchervillois auraient intérêt à modérer leurs ambitions…

Aussitôt réélue, aussitôt l’équipe de Jean Martel, à l’hôtel de ville de Boucherville, expose les Bouchervillois à de nouvelles poursuites. En effet, on apprend sur le site Web de la Ville que Les Entreprises Argo ont – dès la semaine dernière – intenté de nouvelles procédures contre la Ville.

« La Ville de Boucherville tient à informer la population qu’elle a reçu en date du 7 novembre 2013 une requête introductive d’instance en injonction permanente et en dommage-intérêts par Les Entreprises Argo inc. par l’intermédiaire de leur avocat Belleau Lapointe. Les Entreprises Argo inc. demandent au tribunal d’ordonner à la Ville de Boucherville de réaliser les travaux d’infrastructures nécessaires et d’ouvrir les rues pour desservir les phases 1 à 4 de la partie résidentielle du quartier D’Avaugour situé dans le secteur Harmonie (le quadrilatère des rues D’Avaugour, de Normandie, boulevard de Montarville et Lionel-Daunais).

Dans l’éventualité où la cour considérerait que l’injonction ne constitue pas un recours approprié, Les Entreprises Argo inc. demande à ce que la Ville soit condamnée à verser notamment une somme à titre de frais de développements et de perte de profits un montant de plus de 37 millions. » (Je souligne)

À qui pensez-vous que la note serait refilée si la Ville devait être condamnée?

J’invite donc mes concitoyens à modérer leurs ambitions s’ils participent à la consultation publique concernant l’aménagement des berges du fleuve. L’argent ne pousse pas dans les arbres, et la prudence nous force à prévoir l’éventuel déboursement de dizaines de millions de dollars en raison de la guerre que livre Jean Martel À NOS FRAIS contre ce promoteur immobilier qui revendique des droits qui lui auraient été consentis avant l’arrivée de notre maire à l’hôtel de ville en 2009. Un avocat (Jean Martel) qui s’obstine à ne pas reconnaître la primauté du droit, ça me laisse bien perplexe. Et le contribuable que je suis est bien inquiet pour l’avenir, d’autant plus en l’absence d’opposition au conseil municipal…

Sébastien St-François