Les enjeux de l’élection municipale 2017 à Boucherville ne valent-ils par un débat public?*

*Un texte de Monique Reeves, candidate indépendante à la mairie de Boucherville

RFinal_20160829

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai demandé à Jean Martel un débat public, il a refusé. Pourtant les enjeux de cette élection sont primordiaux, il s’agit de l’avenir de Boucherville.

Effectivement, nos deux visions sont opposées. Je préconise le développement harmonieux de la ville, notamment du quartier Le Terroir, pour lequel Boucherville a présentement une poursuite en Cour supérieure de 100 M$ et ce, depuis juin 2017, pour expropriation déguisée. Nous avons le droit de savoir pourquoi M. Martel refuse ce projet. Il est résumé dans un mémoire très complet présenté l’année dernière à l’occasion des consultations publiques sur la refonte de l’urbanisme à Boucherville. Il a créé beaucoup de d’intérêt auprès des citoyens, puisque 1000 personnes se sont prononcés sur le genre de développement qu’ils préféraient pour ce secteur. Pourtant M. Martel, qui aime se présenter comme avocat et maire, ne donne pas de raisons valables pour étayer son refus et va jusqu’à dire qu’il ne veut pas développer ce secteur avant 20 ou 30 ans… Nous payons des frais d’avocats pour défendre une idéologie dont M. Martel ne veut pas discuter en période électorale. Bravo pour la démocratie.

Évidemment, il y a aussi la question de l’information qui est quasi inaccessible à Boucherville, que ce soit en posant des questions à l’assemblée du conseil ou encore en lisant le journal local qui est totalement attentionné au maire. Quant à l’accès à l’information c’est un véritable tour de force… Je me suis moi-même retrouvée à Québec où l’on me demandait de prendre un avocat pour faire un procès à la ville pour savoir un renseignement qui était pourtant très simple, il s’agissait de voir l’étude d’opportunité du futur complexe aquatique proposée par la firme d’architecte Poirier Fontaine, adoptée le 15 mars 2011 par le conseil municipal. Jamais je n’ai eu cette information.

L’administration Martel nous avait assuré que le nouveau complexe aquatique serait construit dans l’ancienne aréna municipal. Ce n’est pas du tout ce qui s’est produit, elle a été démolie et vlan, un pan du patrimoine municipal avec une très belle toiture de cuivre qui est disparu sous le pic des démolisseurs…

Voilà, je pourrais m’étendre sur des pages et des pages, mais pourquoi causer sans réponse de la part du principal intéressé?

Monique Reeves

17 réflexions au sujet de « Les enjeux de l’élection municipale 2017 à Boucherville ne valent-ils par un débat public?* »

  1. J’ai suggéré à TVRS de comparer les programmes électoraux à défaut d’avoir un débat. La station ne m’a pas répondu! D’autre part, je trouve intéressante l’engagement du candidat indépendant dans le 2 Olivier Tremblay: une consultation populaire par voie électronique. Je l’avais d’ailleurs faite dans une de mes propositions.

  2. Je me demande aussi qui pourrait servir d’intermédiaire pour obtenir un tel débat. J’ai pensé à l’association des gens d’affaires combinée avec le centre d’action bénévole. Ainsi, deux point de vue: l’économique et le social.

  3. jean martel veux ralentir les projets himobilier, il es interresser au projet Le terroire et moi aussi a condition qu’il garde le plus possible de vert et qui demolise pas tout et qui garde le plant deau. . pour le parc mais autour il va avoir des immeubles et maison.

    ________________________________

      1. 1) je ne savais pas qu’il y a eu entente 2) quelqu’un sait de combien sont ces frais? 3) on dirait une multinationale qui poursuit un pays parce qu’elle perd de l’argent si on prend soin du monde ou de l’environnement.

      2. Je ne sais pas s’il y avais une entente, mais ce dont je suis certaine c’est que les terrains sont zonés résidentiels et que le Ministère du développement durable et de l’environnement du Québec n’avait pas èmis d’objections.

      1. C’est le mien alors…Et cette refonte, sur le plan légal, elle est terminée? Ou il y a de l’ouverture au dialogue encore?

      1. Le projet part du district 8 ( non loin de Cotsco je crois) et se rend jusqu’à la rive?

  4. BONSOIR

    ON NE SAIT RIEN DE CE QUI SE TRANGIGE DANS CES BUREAUX DE L HOTEL DE VILLE DONT J AI FAIT LES PLANS IL Y A PLUS DE 50 ANS

    MARTEL A DEAJ FAIT DÉMOLIR MON ARÉNA E T STRIPPER LA TOITURE MANSARDE DE CUIVRE DE LA PISCINE INTÉRIEURE

    VOTEZ POUR MOI DANS DE NORMANDIE NO 7 ET JE VOUS DONNEREZ L HEURE JUSTE

    VOTONS INDÉPENDANT

    NORMAND CHARLES GAGNON

    LE 5 NOVEMBRE

    ET EJ VOUS DONNERAI LE COUT DES EXTRAS

    DU AUX ERREURS DU CLAN MARTEL

    VOUS N AVEZ QU ALLER SUR MON SITE FACE BOOK POUR CONNAITRE MON EXPÉRIENCE EN CONSTRUCTION

    JE SUIS DE RETOUR POUR ARRETER

    ATILA MARTEL

    DETRUIRE MES OEUVRES A BOUCHERVILLE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s