Rôles d’une municipalité ET du citoyen*

*Un texte de Claude Saint-Jarre

FACEBOOK-1-768x403

En cette période électorale, réfléchissons au rôle d’une municipalité.

Que devrait-il être?

C’est de prendre soin de son monde, d’abord, à moindre coûts mais avec qualité. L’Union des municipalités du Québec a d’ailleurs un programme : On prend soin de notre monde.

C’est d’écouter son monde; en plus des séances gestionnaires du conseil municipal, il devrait y avoir des assemblées publiques où les citoyens sont invités par les élus à venir s’exprimer et débattre librement de grands enjeux ou de grands projets de la municipalité.

C’est de faire un plan d’action pour s’adapter aux changements climatiques.

C’est faire un transfert de connaissances qui pourraient avoir échappé à la famille ou à l’individu -citoyen. Je pense par exemple au contenu du livre québécois récent : La ville résiliente, comment la construire. Je pense aussi à l’épidémie de maladies chroniques qui nous affecte individuellement et collectivement dont parle le livre Toxique Planète et contre laquelle notre système de santé ne fait à peu près rien. Face à cela au moins deux livres disent de prendre ses responsabilités personnelles en attendant que le système change. Ce sont : Comment ne pas mourir, ces aliments qui  préviennent et renversent le cours des maladies et La vie intégrale Vivre 100 ans, en santé et heureux. Celui-ci est conscient du changement des facteurs environnementaux, de leurs effets sur notre santé (nommée «  épigénétique ») et nous pouvons contre-attaquer par une modification de la nourriture que nous absorbons, l’exercice que nous faisons, la qualité du sommeil et le niveau de stress affectif et physique que nous ressentons. Le citoyen y est avisé de faire pression sur les gouvernements respectifs pour contribuer à soutenir l’effort de dépollution à notre échelle et « à celle de notre planète ».

Si le citoyen suit cet avis, il ne faudrait pas que la municipalité le renvoie sans l’écouter et surtout sans agir.

Il y a un bel exemple français, notre ancienne Mère-Patrie. Il y a une rencontre ces jours-ci, des villes et territoires français qui souhaitent éliminer les perturbateurs endocriniens. Plus précisément, il y a une mairesse française qui a cette élimination dans son programme électoral.

RÔLE DU CITOYEN

Si la municipalité a un devoir de transfert des connaissances, le citoyen a celui au moins d’en prendre connaissance et d’agir lui aussi.

Il devrait s’exprimer, faire connaître le fond de sa pensée clairement,  aux séances du conseil municipal; cela s’appelle utiliser la filière démocratique, ce que fait trop peu la société civile. Les élu.es ne sont pas là pour rien. Il faut observer l’état de son quartier et dire ce qui va ou de va pas.

Si la ville a le devoir de prendre soin de son monde, le monde a le devoir de prendre soin correctement de lui-même, de diminuer le temps de télévision pour le consacrer à la réflexion , à la lecture documentaire, à l’exercice physique, pour laisser de l’espace à la « glande démocratique ».

Pour les deux, la municipalité et le citoyen, il faut s’ouvrir l’esprit. La vie intégrale bonne pour l’espérance de vie, est constituée d’au moins treize aspects, répertoriés dans les livres dont j’ai parlé.

Votez!

Claude Saint-Jarre

11 réflexions au sujet de « Rôles d’une municipalité ET du citoyen* »

  1. J’ai un ami qui ne vote pas, au nom de la démocratie directe absolue; donc il n’est pas d’accord avec le dernier mot, quoiqu’il apprécie cet article. J’ai des drôles d’amis! J’en ai deux autres qui ne votent pas par conviction: l’un veut remplacer la politique par la philosophie, l’autre veut la remplacer par la  » science du design compréhensif et anticipateur ». Ce dernier en est décédé!… c’est l’architecte du Pavillon des Etats-Unis en à l’Expo de 1967. Vous comprenez que c’est de l’amitié par lecture…

  2. A BOUCHERVILLE INUTILE D ALLER AUX ASSEMBLEES/

    LE MAIRE REPOND CE QU IL VEUT A AL MANIERE D UN DICTATEUR???

    C EST VRAIMENT HUMILIANT LA GESTAPO???

    NORMAND

    1. Essayez un texte d’une page et remettez-le à la greffière après l’avoir lu. Vous vous présentez donc?

      1. Il ne faut pas oublier aussi que tout ce que vous voulez se retrouverait dans une bonne vieille Constitution Municipale, écrite par les gens, élus exclus; c’est là que s’établissent les règles du pouvoir.

  3. Comme la Constitution nationale, qui prend du temps à assimiler, la municipale et ou régionale aussi. En tous cas, tout ce que je souhaitais rentre là-dedans. Dans le fond, cette proposition d,une constitution municipale, que j’ai fait, aurait pu être l’unique. Une seule apparition au micro!!

  4. Lorsqu’une Minorité domine une Majorité, une telle subjugation s’apparente indiscutablement à une situation d’«Apartheid!»: Rapport Sewell 1810/Arrêt Nord-Deutsche et al, 1971 R.C.S. 849 Je ne suis pas certain à 100% si cette situation d’apartheid peut se dire d’un village. Mais que l’on le veuille ou non une communauté à le devoir de prendre soin de ses habitants. Habitation, transport public, etc. sommes nous prêt à être moderne, différent du capitalisme, l’Habitant est-il prêt à devenir un humain. Parce qu’actuellement la société ne vit que pour l’argent à quelques exceptions près. Par des lois punitives. Le troupeau doit être obéissant si non ??? merci de me lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s