Mon souhait pour l’élection municipale de 2017


La période des mises en candidature tire à sa fin. L’équipe Option citoyens citoyennes (OCC), dirigée par Jean Martel, arrive à la fin de son deuxième mandat. Depuis 2009, elle règne sur la ville et nos taxes sans opposition, exception faite de la période pendant laquelle Francine Crevier Bélair avait siégé comme indépendante après avoir voté contre un PTI et s’être faite éjecter du caucus de Jean Martel.

Quant à Yan Savaria-Laquerre, je ne le qualifie pas vraiment d’indépendant. Depuis avoir quitté OCC, il se range systématiquement du côté de ses anciens co-équipiers chaque fois qu’il y a un vote. Je ne peux pas savoir ce qui se passe derrière les portes closes, mais, en public du moins, sa décision de siéger comme indépendant ne semble pas changer grand-chose ou déranger le maire.

Quelques candidats indépendants se présentent cette année : Monique Reeves, à la mairie, Olivier Tremblay et Stéphane Laurence, dans le district 2 contre Raouf Absi, Michel Sved, dans le district 5 contre le nouveau candidat d’OCC François Desmarais, et Michel Peccia, dans le district 8 contre la conseillère sortante Lise Roy.

Mon souhait pour cette élection est fort simple : de l’opposition au sein du prochain conseil municipal de Boucherville pour assainir notre démocratie municipale et la rendre moins arrogante et plus transparente. Selon moi, les Bouchervillois ont tout à gagner et rien à perdre en élisant un conseil hétérogène plutôt qu’homogène.

Je souhaite aussi que, passé le 5 novembre prochain, les débats se fassent davantage en public qu’à huis clos, comme c’est le cas depuis maintenant trop d’années. Enfin, je souhaite un conseil qui accepte que l’opposition – qu’elle soit citoyenne ou autre – fait partie intégrante de toute démocratie qui se respecte plutôt qu’un conseil qui se braque contre l’opposition ou, pis encore, la méprise.

Les Bouchervillois sont conviés à un exercice de réflexion au cours des prochaines semaines. Il est du devoir de tout un chacun de prendre la décision qu’il juge la plus éclairée et dans le meilleur intérêt de la ville. L’opposition fait partie de toutes les sphères de la vie et représente une réalité incontournable en politique – tous niveaux confondus. Est-ce normal qu’elle soit évacuée de la scène politique municipale à Boucherville? À chacun de trouver sa réponse à cette question. Au final, que les meilleurs gagnent!

Sébastien St-François

Mise à jour (2017-10-06, 14 h 55) : M. Normand Gagnon est maintenant candidat indépendant contre Jacqueline Boubane dans le district 7.

Mise à jour (2017-10-16, 16 h 31) : Frédérick Bastarache Ouellette est candidat indépendant contre Anne Barabé dans le district 4. Seuls les districts 3 et 6 sont réglés : Josée Bissonnette et Magalie Quéval réélues par acclamation!

3 réflexions au sujet de « Mon souhait pour l’élection municipale de 2017 »

  1. Je suis entièrement d’accord. Je suis Montarvillois et nous avons eu un quadriennat riche en discussion ( même si parfois le ton n’était pas toujours à l’honneur), pour le mieux-être de notre démocratie avec trois conseillers sur huit qui ne faisant pas partie de l’équipe du maire Martin Murray.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s