Blâmes contre le journal La Relève

Je trouve ça plutôt étrange que les lecteurs de La Seigneurie soient informés des blâmes portés par le Conseil de presse du Québec contre le journal La Relève avant les lecteurs de ce dernier journal.

Selon une information reçue aujourd’hui du plaignant, M. Raymond Gaudin, Charles Desmarteau, fils, éditeur-directeur de La Relève, qui se dit un journal indépendant depuis 28 ans, aurait jusqu’au 2 juin (30 jours ouvrables) pour publier la décision du CDP dans ses pages.

Mon opinion est que La Relève a perdu toute crédibilité au fil des dernières années pour ce qui est de sa couverture journalistique de la politique municipale en général et, plus particulièrement, de l’administration de l’équipe de Jean Martel à l’hôtel de ville de Boucherville. À chacun de juger pour soi…

CCI20160517_0001.jpgArticle de la journaliste Annick Oligny publié à la page 10 du numéro
du mercredi 18 mai 2016 de La Seigneurie

Sébastien St-François

Une réflexion au sujet de « Blâmes contre le journal La Relève »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s