Le rêve brisé… ou quand le résultat d’une élection confirme le nivellement vers le bas et la torpeur des citoyens

Oui, j’ai rêvé d’offrir une contribution intéressante au destin de Boucherville… Mais hélas je dois bien me rendre compte de ce que je soupçonnais… La majorité des gens sont dépourvus d’idéal et d’originalité. Ils suivent le troupeau et se concentrent uniquement sur la routine de leur quotidien et ainsi va la vie.

On n’a qu’à consulter les cotes d’écoute de la télévision. Qui vient en peloton de tête? « Occupation double », une émission vulgaire, avilissante et vide. En bref : Une insulte à l’intellect.

Voilà ce qui reflète la volonté de la population dans le choix de ses élus : insipidité et abrutissement…

Quant au minime pourcentage qui comprend et agit intelligemment en faisant des choix éclairés, il se perd dans les méandres de ce fleuve de superficialités et d’illusions.

Le seul vote qui m’a inspiré lors du dépouillement à l’école Paul V1 en ce dimanche d’élection est celui sur lequel un électeur avait écrit sur son bulletin « Beau Blanc ». Oui, cet électeur a démontré les faiblesses de la démocratie et bien compris l’implacable réalité : Que le personnage le plus connu du village l’emporte… Peu importe ce qu’il fait ou dit, on l’aime quand même!

Monique Reeves
Candidate au poste de conseillère municipale (district 1) défaite, mais fière de l’être!

 

19 réflexions au sujet de « Le rêve brisé… ou quand le résultat d’une élection confirme le nivellement vers le bas et la torpeur des citoyens »

  1. Si je comprends les 2 interventions ci haut et ci bas, de ssf et de Mme Reeves, avoir voté pour Jean Martel est idiot.

    J’aimerais que vous justifiez cela.

    Opposition ou pas, on avait des choix d’opposition, ceux-ci n’ont pas emporté de district. Mais puisque celui qu’on sert est le citoyen, et qu’il y en a 42000, on peut conclure que chaque individu peut se montrer comme une opposition. C’est la démocratie.

    On vit dans un capitalisme de droite dominant qui fonce toujours vers le profit à ne plus finir. Ça, c’est sectaire. Et ça, c’est mondial. Et ça, c’est la vraie raison des décadences de nos sociétés qui pourrissent la terre, creusant l’écart riche pauvre toujours plus.

    Alors quand je vous entends juger les citoyens voteurs juste parce qu’ils ont opté (pour des raisons personnelles) pour une équipe que vous n’estimez pas, je trouve cela méprisant. Je vois que le respect des autres façons de voir la vie municipales, quand elles ne vont pas en votre sens, sont mauvaises.

    Si je souhaitais une plateforme d’expression citoyenne sur la politique municipale, je la souhaiterais neutre. Ainsi, les 42000 que nous sommes y viendrait sans avoir l’impression d’entrer dans une arène à saveur particulière. Une vraie démocratie a besoin d’une terrain réellement neutre. Et là, j’aurais envie d’intervenir. Pourquoi intervenir si c’est pour se faire écraser sans arrêt.

    Philippe Courchesne
    citoyen de Boucherville

    1. Je ne répondrai pas pour Monique Reeves. Pour ma part, je n’ai jamais traité quiconque d’idiot. J’ai écrit qu’un conseil sans opposition, c’est loin d’être l’idéal en démocratie. Le reste de vos impressions vous appartiennent. Et ce site n’est pas un site journalistique, c’est un site d’expression d’opinions. Il est donc normal qu’il ne soit pas « neutre ». Vous n’êtes pas neutre.

      Il faut accepter le résultat de l’élection, mais cela ne signifie pas qu’on est en accord avec ce résultat. Voilà la teneur de mon message. Le conseil aura été plus équilibré si des membres de l’opposition avaient été élus. Ce n’est pas le cas et ce sera donc aux citoyens d’être vigilants au cours des quatre prochaines années.

      SSF

      1. Le blogue peut être une plateforme neutre où des gens d’opinions viennent écrire. Autrement dit, viendrais-tu écrire librement si le blogue était géré par Jean Martel? Bon. Tu aurais peut-être des réticences.

        Même si des opposants avaient été élus, ils ne sont que des citoyens également, avec des opinions et des jugements. Alors peu importe, ça prend simplement une population qui s’implique, qui s’intéresse. Et tu sais fort bien que chacun est libre et n’est pas un mauvais citoyen parce qu’il rejette la vie politique. On n’est pas obligé de rentrer dans des observations politiques ou financières à tous les jours de nos vies. Ça ne fait pas de nous des irresponsables ou de moins bonnes personnes. Tout ça est une question d’intérêts. Comme on n’est pas tous un artiste.

        Mon choix d’avoir voter pour l’équipe Martel concerne mes propres valeurs. Et j’ai mes valeurs depuis 1991, non pas depuis 2009. Je ne suis pas un disciple de quelqu’un. On peut voter pour Martel en toute connaissance de cause. Surtout quand on sait avec certitude qu’aucune instance politique n’a été parfaite, ni ne le sera.

      2. Le message est le suivant : le manque d’opposition n’est jamais bon en démocratie. Imaginez Québec ou Ottawa dirigé par un seul parti. On appelle ça du totalitarisme. Pour le reste, chacun est libre de ses opinions.

        SSF

      3. Je n’ai jamais voulu que ce blogue soit une plateforme neutre, et c’est mon droit, j’en suis le créateur il y a près de trois ans. Ce blogue a été créé par résultat du manque d’opposition après l’élection de 2009 (avant l’expulsion de Francine Crevier Bélair). Il s’est toujours voulu un forum où les citoyens pouvaient s’exprimer sur Boucherville, qu’ils soient d’accord avec mes prises de position ou non. Pour preuve, j’ai publié les articles que j’ai reçus de citoyens favorables à Jean Martel, comme Hughes Déry. Et je souhaiterais que les citoyens de toutes allégeances y contribuent plus activement, mais les gens ont généralement peur de s’exprimer publiquement.

        Je n’ai pas mes valeurs depuis 2009. Je me suis battu pour que Boucherville redevienne une ville dès le tournant de l’an 2000 et je suis profondément enraciné dans cette ville que j’habite depuis 1977. Mais je me désole de plusieurs décisions qui ont été prises depuis quatre ans, et j’en ai parfaitement le droit, car je contribue à ces décisions par mon compte de taxes au même titre que les autres. Par exemple, puiser dans les surplus pour payer un centre d’art tout en muselant toute opposition possible est ANTI-DÉMOCRATIQUE, et je ne peux accepter cela. Jean Martel est trop partisan dans son rôle de maire et c’est pour cette raison que je n’ai pas voté pour lui. Il n’écoute que ceux qu’il veut bien entendre. Ce n’est pas ça, le rôle d’un maire.

        SSF

  2. Wow! Je suis déçue votre commentaire madame Reeves

    Non les électeurs de Boucherville n’ont pas suivi la masse comme vous semblez penser. Ils ont voté pour le parti en qui ils ont eu confiance.

    Vous feriez mieux de regarder ce que vous avez fait de bien et de moins bien pendant votre campagne au lieu de blâmer les autres.

    Vous venez de me prouver que j’ai fait le bon choix en ne votant pas pour vous.
    Bonne chance à vous en espérant que vous appreniez quelque chose de cette expérience même si j’en doute

    1. Mme Reeves,

      Quelle déception de vous lire si hargneuse.

      «  »La majorité des gens sont dépourvus d’idéal et d’originalité. Ils suivent le troupeau et se concentrent uniquement sur la routine de leur quotidien et ainsi va la vie. » » : dites-vous… Hé bien, près de 54% des citoyens se sont déplacés pour voter, s’ils étaient si « insipides et abrutis » ils n’auraient même pas daigné délaisser leur télé pour y aller.

      «  »Quant au minime pourcentage qui comprend et agit intelligemment en faisant des choix éclairés, il se perd dans les méandres de ce fleuve de superficialités et d’illusions. » » Pour moi l’intelligence de l’être c’est d’abord et avant tout de respecter autrui; chacun est important dans la société, je trouve votre phrase tellement prétentieuse. Je vous croyais plus ouverte, plus à l’écoute, c’était mal vous connaître !?

      Peut-être votre lettre n’est-elle qu’un élan pour exulter votre rage suite à la défaite électorale et que votre attitude hautaine ne durera pas; du moins je vous le souhaite. Comme je vous souhaite également d’avancer plus positivement dans la vie, de faire la paix et de vivre sereinement.

  3. Sébastien, en quoi ton apport social serait différent sur une plateforme neutre (autrement dit, gérée par un non parti-pris) serait moins pertinente pour toi? Tu pourrais y dire toutes les mêmes choses qu’ici sur 5021. Sauf que la gérance du blogue serait 100% neutre. Nous, participants, moi comme toi, sommes et seront probablement toujours axés sur nos préférences individuelles.

    Pour le reste, oui je sais bien que tu ouvres aussi la porte aux interventions de diverses tendances politiques.

    Ce qui est plus chronique est que toute intervention favorables à JM ou OCC trouvent aussitôt une riposte en la personne du gestionnaire de la plateforme.

    Puisqu’il s’agit du seul blogue ou endroit pour échanger sur la politique municipale de Boucherville de façon élaborée, je m’en contente. Mais imaginons un cas où un Jean Martel gérerait une plateforme pour échanges sur la vie citoyenne de Boucherville, que ferais-tu si l’envie te venait d’intervenir dessus?

    1. Ma plateforme n’est pas neutre. Ce n’est pas un site de journal. Tu veux une plateforme neutre, pars-en une!

      SSF

      P.-S. Jean Martel est maire de Boucherville; il n’est pas en position de maintenir un blogue citoyen.

  4. Sébastien, pour réagir à ta réponse concernant la neutralité, par «neutre», j’entends qu’aucun influence ne travestisse les interventions faites. Bref, une arène de boxe, c’est neutre. Puis dessus montent des combattants. et il y a un arbitre.

    Es-tu mal à l’aise à l’idée de t’exprimer sur un site que tu ne gères pas? Même s’il était neutre dans sa gestion?

  5. Sébastien: «Et la question est?»

    Philippe: «(…) imaginons un cas où un Jean Martel gérerait une plateforme pour échanges sur la vie citoyenne de Boucherville, que ferais-tu si l’envie te venait d’intervenir dessus?»

    Philippe version 2 de la question: «imaginons un cas où un individu en complet désaccord avec ta façon de voir la politique municipale gérerait une plateforme pour échanges sur la vie citoyenne de Boucherville, que ferais-tu si l’envie te venait d’intervenir dessus sachant qu’il va probablement détruire tes arguments chaque fois étant donné que son point de vue est très défini?»

    1. Je ne me gênerais pas, si on parle du citoyen Martel. Je ne détruis pas les arguments de quiconque, je donne mes arguments qui valent autant en démocratie. Je ne prétends pas avoir la science infuse, mais je suis suffisamment la scène politique depuis assez d’années pour avoir des opinions qui reposent sur des faits vérifiés et vérifiables.

      SSF

  6. Monique, J’aurais apprécié que tu remercies tes électeurs, Monsieur Martel et Madame Crevier. On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve. C’est toujours mieux de quitter la tête haute avec le sentiment d’avoir travaillé de ton mieux durant ces 5 derniers mois. Pourquoi cette association avec cette émission télé? Méprises-tu 1,000,000 de téléspectateurs? Ils n’ont plus la cote d’amour des premières versions, mais ça demeure une source de divertissement facile avec des beaux bodies en bonus! Pourquoi te mettre a dos tous ces gens? On sait tous que c’est de la facilité…tu devrais relire ta lettre, moi je me sens mal pour toi de quitter la politique municipale sur cette note.

    Monsieur Martel aurait apprécié t’avoir pour remplacer Mme Crevier…Il te l’a dit en personne. Je suis convaincu que tu aurais remporté dans mon cartier. Par contre ça l’aurait été bien de t’avoir comme seule indépendante. Tu aurais été la « Françoise David » du municipal! Il y a deux dames qui n’ont pas apprécié ton commentaire sur le blog. Moi, si j’étais toi, je m’excuserais de t’être laissée emporter par le blues de la défaite. Tu as raison que la démocratie devra avoir un chien de garde. Peut-être toi et Mme Crevier. La fois que vous aviez fait la manchette des le journal local, c’était un bon coup ça. Mais tu ne pouvais rien contre une machine au pouvoir et le budget de publicité de la ville qui met de l’avant Monsieur Martel dans toutes les occasions. Il ne s’agit que d’un faux pas et la population regrettera peut-être de luis avoir donné un mandat aussi fort. Il faut admettre qu’il a mis de l’avant une excellente machine de marketing et qu’il nous rends fiers de vivre dans une ville avec la qualité de vie que nous connaissons.

    Ah oui, j’ai demandé à Annie si elle t’avais vue chez Métro, c’est négatif. Elle ne t’a pas vu! La prochaine fois, ne te gênes pas pour la saluer, Annie tu sais, c’est une perle qui ne ferais pas de mal personne!

    Avec amour, Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s