Mes commentaires sur le programme que nous propose le regroupement de Francine Crevier Bélair

Programme regroupement

Samedi dernier, j’ai reçu dans ma boîte aux lettres une belle brochure pleine couleur de 16 pages présentant le regroupement né de l’initiative de Francine Crevier Bélair, candidate indépendante à la mairie. Si vous ne l’avez pas reçue, sachez que vous pouvez le télécharger en ligne en cliquant sur le lien suivant.

Cette brochure nous présente la biographie des neuf candidats, un exposé « théorique » de ce qu’on entend par « regroupement de candidats indépendants partenaires » ainsi qu’un programme électoral (intitulé Plan d’action 2013-2017) étalé sur trois pages. À première vue, ce document électoral semble être le fruit de beaucoup de travail et de réflexion.

Il y a des éléments que j’aime particulièrement dans le programme qu’on nous propose. Notamment :

  • « Financer les projets de développement par règlements d’emprunt au lieu de les payer comptant, afin de permettre aux citoyens de participer plus activement aux décisions touchant les investissements de la municipalité en leur donnant la possibilité de signer le registre, tel que prescrit par la loi » – Pour enfin mettre fin à la dilapidation de nos surplus dans des projets partisans
  • « Éviter les dérapages dans les dossiers majeurs – par exemple, la construction de la nouvelle caserne de pompiers qui se fait toujours attendre » (mon souligné)
  • « Remettre aux citoyens (secteurs résidentiel et agricole), chaque année, 20 % des surplus dégagés de l’année précédente, s’il y a lieu » – Par contre, cela est-il faisable dans le cadre de la loi?
  • « Suivre les recommandations annuelles du service du génie en matière de réfection des infrastructures souterraines (aqueduc, égout pluvial et égouts sanitaires » – Il serait temps, en effet, car nous accusons un grand retard à ce chapitre!

Toutefois, il y a quelques éléments qui suscitent mon inquiétude. Notamment :

  • « Évaluer les différentes demandes de municipalisation des projets intégrés et proposer, si nécessaire, un processus de conciliation » – Ça pourrait rapidement devenir un gros panier de crabes aux frais de l’ensemble des contribuables
  • « Procéder à une étude d’opportunité portant sur l’installation du service d’aqueduc dans les rangs » – Je n’ai rien contre raccorder les rangs à l’aqueduc, mais je ne pense pas que ce soit à l’ensemble des contribuables de payer la facture si le conseil devait aller de l’avant

Enfin, d’autres éléments me paraissent un peu vide de sens concret ou aller de soi. Notamment :

  • « S’assurer de l’application rigoureuse du code d’éthique des élus en matière de conflits d’intérêts et de trafic d’influence » – Cela va de soi en pleine saga de la commission Charbonneau…
  • « Prôner une saine gestion des finances publiques en valorisant la transparence, l’intégrité, la solidarité sociale et la démocratie » – Ça veut dire quoi?
  • « Choisir un nouvel énoncé de vision pour Boucherville » – Encore une fois, ça veut dire quoi?

En somme, le regroupement d’indépendants nous propose un programme chargé et ambitieux. Reste à savoir si tous ses engagements sont réalistes ou réalisables advenant que cette équipe de candidats soit portée au pouvoir le 3 novembre prochain. Chose certaine, on nous propose du concret. Nous sommes loin des « maintenir », « poursuivre » et « continuer » des adversaires.

Justement, la semaine prochaine, mes commentaires porteront sur les engagements électoraux d’Option Citoyens Citoyennes, l’équipe dirigée par le maire sortant, Jean Martel.

Sébastien St-François

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s