Deux slogans, deux visions pour Boucherville…

Maintenant que la campagne électorale est officiellement lancée, depuis vendredi dernier en fait, les deux formations politiques qui s’affrontent ont dévoilé leur slogan électoral. Équipe Jean Martel Option Citoyens Citoyennes nous propose « Pour continuer avec vous ». Quant au regroupement de candidats indépendants, on fait preuve d’un peu plus d’audace en optant pour « Boucherville autrement! ».

Je dois avouer que le slogan du parti de Jean Martel me surprend. Pour un parti ayant été élu par grosso modo 25 % des électeurs en 2009, je me serais attendu à quelque chose de beaucoup plus audacieux, non seulement pour convaincre un plus grand nombre d’électeurs ayant voté en 2009 à l’appuyer en 2013, mais aussi pour convaincre un plus grand nombre d’électeurs point à s’intéresser à la présente campagne et à se présenter aux urnes le 3 novembre prochain. De toute évidence, Jean Martel et ses troupes maintiennent le cap et considèrent que suffisamment de Bouchervillois sont satisfaits de leur gestion pour se faire réélire. Toutefois, si j’envisageais donner une « deuxième chance » à cette équipe, ce n’est pas son slogan plutôt fade qui m’en convaincrait.

Sur le site Web d’Option Citoyens Citoyennes, quand je lis « Attitude d’ouverture » sur une des affichettes, je ne peux m’empêcher de penser aux nombreuses occasions depuis quatre ans où Jean Martel a plutôt fait preuve de fermeture absolue lorsqu’une idée ne cadrait pas avec sa plateforme électorale (de 2009). En réalité, Jean Martel n’a été à l’écoute que de ceux qui partagent ses idées et il ne tolère pas l’opposition – même citoyenne – alors que l’opposition fait partie intégrante de la démocratie et de la fonction qu’il occupe. De toute évidence, il ne sait pas faire la différence entre le rôle (partisan) d’un candidat à une élection et le rôle (non partisan) d’un élu ayant le devoir de représenter les intérêts de l’ensemble de ses concitoyens.

Maintenant, du côté des indépendants, on semble vouloir mettre fin au statu quo et à la partisanerie des quatre dernières années et administrer la Ville dans l’intérêt supérieur de l’ensemble des citoyens. Les indépendants veulent faire les choses autrement. Il reste à savoir ce que cela veut dire concrètement, s’ils sont élus.

Le programme électoral du regroupement ne sera dévoilé que le 5 octobre (comme électeur, j’aurais aimé pouvoir le consulter plus rapidement, étant donné que celui d’Option Citoyens Citoyennes est accessible en ligne depuis déjà plusieurs jours). Mme Crevier Bélair a néanmoins publié certains éléments sur son blogue de campagne le 20 septembre dernier. On peut y lire notamment les engagements suivants :

  • Remise aux citoyens chaque année de 20 % des surplus dégagés l’année précédente, s’il y a eu surplus
  • Financer les projets de développement par règlements d’emprunt pour permettre une participation plus active des citoyens aux décisions touchant des investissements majeurs
  • Évaluer de nouvelles mesures fiscales pour les jeunes familles voulant s’établir à Boucherville et les propriétaires plus âgés souhaitant y demeurer
  • Réaliser le nouveau complexe aquatique à temps pour les fêtes du 350e
  • Assurer une vocation viable (socialement et économiquement) du bâtiment de l’ancien Hôtel Boucherville

Plusieurs de ces engagements m’interpellent comme électeur, citoyen et contribuable, car ils concernent des dossiers importants et l’objectif semble être de redonner la parole aux citoyens, contrairement à ce qui se produit depuis maintenant trop d’années. En effet, la participation citoyenne (définie au sens large) ne devrait pas être réservée à un groupe de citoyens triés sur le volet, car n’entre pas qui veut dans le fief depuis quelques années… Il reste à voir si les électeurs percevront ce modèle inédit dans l’histoire politique de Boucherville – un regroupement de neuf candidats indépendants – comme une option crédible.

Chacune des formations politiques a donc un défi à relever :

  • Équipe Jean Martel : Nous convaincre qu’elle est prête à délaisser la partisanerie, à administrer la Ville dans l’intérêt supérieur de l’ensemble des citoyens et à faire preuve de plus de retenue dans la dépense de deniers publics pour des projets qui ne répondent pas aux besoins de la majorité. Nous sommes mal partis, si nous nous fions au slogan qui prône le maintien du statu quo
  • Regroupement de candidats indépendants : Nous convaincre que ce n’est pas un « parti politique déguisé », comme certains le prétendent, et que la présence de neuf indépendants autour de la table est préférable à ce que propose un parti politique traditionnel, où le chef dicte et les autres suivent

Et encore, le temps serait-il venu pour les Bouchervillois de se doter d’un conseil municipal « hybride », c’est-à-dire formé de représentants de plus d’une formation politique afin de pouvoir compter sur un réel équilibre autour de la table? Cela fait des années et des années que nous n’avons pas eu une réelle opposition au sein du conseil municipal. Francine Crevier Bélair a fait ce qu’elle a pu depuis son expulsion en décembre 2011, mais quand on est 1 contre 8, il y a des limites à ce qu’on peut accomplir.

La semaine prochaine, je me pencherai davantage sur les propositions électorales que nous fait chacune des formations politiques. Et il ne faudrait pas oublier Monique Reeves, ex-conseillère municipale qui se présente comme « indépendante indépendante » dans le district 1, car sa candidature pourrait brouiller les cartes dans ce district.

Sébastien St-François

4 réflexions au sujet de « Deux slogans, deux visions pour Boucherville… »

    1. C’est parfaitement votre droit de penser ainsi, et c’est parfaitement mon droit de penser le contraire. C’est ça, la démocratie. Je souhaite un conseil mixte à compter du 4 novembre, avec une opposition forte peu importe qui gagne la mairie.

      Voyez-vous, je ne vous censure pas, car vos propos ne sont pas orduriers comme ceux que vous publiez sur Facebook…

      SSF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s