Trois ans d’amateurisme et de dépenses inconsidérées : Boucherville à la dérive

Des projets bâclés, inutiles et incomplets. De la propagande, des relations publiques qui coûtent très cher. Mais où sont les réalisations importantes qui auront une valeur dans le futur?

Le complexe aquatique tant espéré des citoyens depuis des années n’est pas encore érigé, il n’est même pas en construction… Sa priorité n’a pas été respecté. Jean Martel a préféré plaire au lobby du soccer et opter pour la construction de terrains de soccer intérieur, en s’associant avec un promoteur peu recommandable, pour finalement se désister peu avant la signature d’une entente qui aurait été désastreuse financièrement pour la ville. Aveuglement volontaire ou naïveté?

Pendant ce temps, le projet de complexe aquatique a été remis aux calendes grecques, les glaces prévues au Centre Gilles-Chabot sont un rêve lointain et les immeubles résidentiels prévus au centre-ville de Boucherville ne sont toujours pas en construction… Pourtant, la frénésie domiciliaire explose dans les villes environnantes. D’où proviendront les taxes nécessaires au maintient et à la bonification des services à la population? Manque de vision impardonnable et tâtonnement inadmissible pour une ville de l’envergure de Boucherville.

En agrandissant un centre pour les aînés (Cercle social Pierre Boucher) qui n’a pas de stationnement, en rénovant un vieil hôtel insalubre (Hôtel de Boucherville) qui n’est bon qu’à démolir, en achetant des terrains à prix astronomique (La Saulaie et la terre agricole située en partie à Varennes), ce sont plusieurs millions de dollars qui sont dépensés pour enrichir des promoteurs et des entrepreneurs.

De surcroît, M. Martel dilapide des sommes considérables en relations publiques : sondages, déjeuners du maire, publicités surabondantes dans un hebdomadaire local (La Relève) pour peaufiner son image en vue d’une réélection en 2013.

Pas de collusion, de remises de pourcentages, de malversations, tel que nous le voyons à la Commission Charbonneau, mais des agissements coûteux et non essentiels.

Regardons ce qui se passe à Boucherville : il est évident que rien de primordial ne bouge. Juste du bla-bla insipide, des sondages bidons, un minimum de réfection des infrastructures vieillissantes et la formation de comités de citoyens (soigneusement triés sur le volet et tous partisans de M. Martel) sans pouvoir décisionnel qui ne servent que les intérêts du maire et augmentent la charge de travail des fonctionnaires… Quel immobilisme!

Dire que notre ville va bien… Avec un maire qui administre sans connaître à fond ses dossiers, en gardant son emploi d’avocat dans un bureau privé, lui imposant ainsi de nombreux retraits lors de votes sur les règlements municipaux pour éviter d’ être en conflit d’intérêt…. Avec des fonctionnaires qui vivent sous pression et qui n’osent pas s’opposer… Non, Boucherville ne va pas bien et il en sera ainsi tant que M. Martel en sera maire.

Monique Reeves

5 réflexions au sujet de « Trois ans d’amateurisme et de dépenses inconsidérées : Boucherville à la dérive »

  1. J’ajouterais que les hausses de taxes successives nous rapprochent du scandale: Le pacte financier négocié avec l’agglomération par l’ancienne administration rapporte $750,000 additionel annuellement; 3.8millions à maturité et ce même si le ralentissement de la croissance de la ville diminue notre part des dépenses d,agglomération. Les surplus récurants donnent simplement la marge de manoeuvre au Maire Martel pour payer au comptant des dépenses qui pourraient autrement être contestées par l’ensemble de la population.

  2. Effectivement Richard, nous sommes à la limite du scandale!
    En payant au comptant les dépenses controversées (terre agricole, Saulaie, etc.) M. Martel sape le processus démocratrique de consultation publique relativement à ces dépenses. Processus qui est prévu dans les lois municipales à cette fin.

  3. M. Clairoux, il serait trop long de vous expliquer ici le dossier complet relatif aux immeubles résidentiels prévus au centre-ville; faites une petite recherche dans « projet Argo» et vous trouverez plusieurs textes à ce sujet sur le blogue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s