Sommes-nous en droit de nous attendre à ce qu’un maire se consacre uniquement à ses fonctions d’élu?

SÉGUIN RACINE, avocats et conseillers d’affaires

Est-il acceptable que le maire d’une ville de 40 000 habitants, qui approche la marque de mi-mandat, offre toujours ses services comme avocat-conseil pour la firme qui l’employait avant qu’il n’accède au poste de premier magistrat de Boucherville? Cela laisse-t-il place à de potentiels conflits d’intérêts?

Je ne prétends pas avoir la réponse consacrée à cette question. J’ai mon opinion sur le sujet, mais vous, qu’en pensez-vous? Sommes-nous en droit de nous attendre à ce que le maire se consacre uniquement à ses fonctions d’élu? Quand on sait que Varennes a, au cours de la dernière année, déterminé que le poste de maire exigeait une moyenne de 60 heures de travail par semaine (ce que je considère exagéré, mais c’est le chiffre avancé par l’administration là-bas), qu’en est-il pour Boucherville?

Ce serait une chose si notre ville était exempte de problèmes. Mais c’est loin d’être le cas : le dossier de la construction d’une deuxième caserne de pompiers traîne en longueur, les problèmes de circulation routière s’intensifient, la dette continue d’augmenter sous l’administration Martel et j’en passe. Rappelons qu’en fin de 2010, M. Martel a avoué avoir pris connaissance simplement des grandes lignes du budget d’agglomération avant de voter pour son adoption (Boucherville a été la seule des villes liées à avoir voté en faveur de ce budget, permettant ainsi son adoption). Est-ce que c’était par manque d’intérêt ou par manque de temps? La question peut se poser. On parle d’un budget de plusieurs centaines de millions de dollars qui accapare la moitié de notre compte de taxes chaque année…

Bien entendu, M. Martel a probablement dû accepter une baisse de rémunération en troquant son poste d’avocat pour celui de maire. Cependant, nul n’est sensé se lancer en politique pour s’enrichir et ce n’est certainement pas aux citoyens-contribuables de faire les frais d’une telle décision. Ça fait partie du privilège de se mériter la confiance nécessaire pour être élu. Nous nous rappellerons que M. Martel a pris la décision de briguer la mairie, en 2009, car il affirmait qu’il y avait péril en la demeure et voulait en quelque sorte « sauver l’âme de notre ville ». Peut-il prétendre que tous les problèmes qu’il dénonçait ont été réglés en l’espace de deux ans et qu’il jouit maintenant de la latitude nécessaire pour occuper un emploi secondaire? Si gérer Varennes exige 60 heures de travail par semaine, gérer Boucherville doit en exiger au moins autant.

Bien entendu, Jean Martel – ou quiconque – est libre de travailler le nombre d’heures de son choix. Cependant, s’il y a le moindre risque que ce rôle-conseil puisse le distraire ou le placer en conflit d’intérêts dans un dossier de la municipalité (c’est déjà arrivé dans le passé), les citoyens ont-ils à accepter ce risque? Je ne considère pas. Le 1er novembre 2009, les citoyens ont élu quelqu’un pour veiller à la bonne gestion de leur ville. Leur choix s’est arrêté sur Jean Martel. S’il s’était arrêté sur une autre personne, mes propos demeureraient les mêmes aujourd’hui à l’endroit de la personne occupant le fauteuil de maire.

Comme citoyen et comme contribuable, cette double fonction suscite un malaise chez moi. Je m’attends à ce que quiconque brigue librement le poste de maire et l’obtient consacre toutes ses énergies à la bonne gestion de mon compte de taxes. Ai-je l’assurance que c’est le cas présentement? Malheureusement, non.

Sébastien St-François

P.-S. Selon la version anglaise de cette page Web, Jean Martel est encore avocat senior à l’emploi de Séguin Racine.

6 commentaires sur « Sommes-nous en droit de nous attendre à ce qu’un maire se consacre uniquement à ses fonctions d’élu? »

      1. J’ai totalement compris le message du texte, seulement, vous mettez le nez dans des dossiers qui ne concerne pas les citoyens de notre ville. C’est de la sphère privée son second job.

      2. D’abord, l’information se trouve sur un site Web accessible au public. Il ne faut pas se mettre le nez bien loin pour le trouver : Google.
        Ensuite, ça peut nous concerner comme citoyens si ça distraie notre maire de son travail par moments ou risque de le placer en conflit d’intérêts et l’empêche de faire son travail de maire. C’est arrivé notamment (par rapport à un dossier passé) dans le cas de la tour de télécommunications. S’exposer à des risques de conflits d’intérêts en cours de mandat, je ne trouve pas ça responsable. C’est mon opinion personnelle.

        SSF

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s