Reportage de Henri-Paul Raymond sur les enjeux du dossier IGA

Cliquez ici pour y accéder.

C’est un rendez-vous à l’hôtel de ville le mardi 14 juin à compter de 20 heures. Bouchervillois de tous les districts, venez vous faire entendre à la séance publique du conseil municipal.

2 commentaires sur « Reportage de Henri-Paul Raymond sur les enjeux du dossier IGA »

  1. Je ne pense pas qu’on est mal informé par rapport aux bruits, circulation… même nous sommes allé voir la réalité de citoyens vivants derrière le IGA de Ste-Julie pour voir l’impact sur leur qualité de vie.

    1. Mme Bissonnette,
      Nous sommes mal informés sur le projet de Sobeys. En fait, nous n’y connaissons pas grand-chose encore. Quant au bruit et à la circulation, ça existe déjà. De Mortagne est une des principales artères de la Ville. La réalité est celle-ci. Il s’agit d’une zone commerciale, dont le zonage actuel permet la construction d’un IGA. L’administration Martel fait du « spot zoning » pour contrecarrer le projet avant même qu’il ne soit présenté adéquatement aux citoyens. Pour une équipe axée sur la participation et la consultation citoyennes, ce n’est pas fort… Je demande que le projet fasse l’objet d’une consultation en bonne et due forme. Je ne suis pas vendu à tout prix au projet d’IGA, j’y favorable, car actuellement, je dois me rendre à Longueuil ou à Varennes si je souhaite faire mon épicerie chez IGA, et je ne trouve pas cela normal. Boucherville serait la seule municipalité de plus de 30 000 habitants au Québec sans IGA sur son territoire.

      Et ne nous leurrons pas. Le Jérôme Steakhouse est voué à disparaître éventuellement. Un autre commerce devra s’établir sur ce terrain. Pensez-vous que la Ville va y aménager un parc? Le propriétaire verse annuellement 100 000 $ en taxes à la Ville, qui n’aurait pas les moyens de se priver d’une telle entrée de taxes. Nous nous devons donc d’au moins prendre le temps d’évaluer ce que Sobeys propose, et non dans la hâte d’un registre où les citoyens disposent de peu de temps pour se faire une idée… C’est ce que je demande à notre conseil municipal, de respecter la démocratie et de laisser les citoyens se faire une idée avant de mettre les bâtons dans les roues de tout citoyen corporatif qui souhaite s’établir et répondre à un besoin de la population. Une fois le tout bien exposé, nous serons en meilleure position pour nous faire une idée.

      Les Bouchervillois doivent comprendre que ce site est zoné commercial et le demeurera. Les gens qui ont acheté une maison sur de Corbon, y compris moi-même, le savaient au moment d’acheter leur propriété.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s